Avant Copenhague,un point sur le DD et l'aménagement du territoire

Publié le par @vesnophis

Le Développement durable était l'une des vedettes incontestées du salon des collectivités locales. C'est  donc l'occasion de relier l'actualité internationale à notre chez nous, à notre coin de France.


L'aménagement du territoire désigne à la fois l'action d'une collectivité sur son territoire, et le résultat de cette action .

Les objectifs de l'aménagement

Les deux objectifs majeurs, et parfois contradictoires, des politiques d'aménagement du territoire consistent en l'accompagnement du développement économique des territoires, et en la réduction des inégalités spatiales en termes économiques ou sociaux. Ces objectifs sont réunis dans la formulation d'un développement équilibré du territoire, qui est énoncé dans nombre de documents de planification et de textes de loi.

Les moyens de l'aménagement

L'aménagement du territoire mobilise tout un ensemble de secteurs d'intervention pour parvenir aux objectifs énoncés ci-dessus :

* le développement économique
* les politiques sociales spatialisées
* les politiques du logement
* le développement des infrastructures, notamment de transport et de communication
* la disponibilité des ressources en eau et leur gestion intégrée afin d'assurer leur durabilité
* la préservation et la mise en valeur de l'environnement comme on la conçoit par exemple dans la Gestion intégrée des zones côtières

Les échelles de l'aménagement

Les moyens de l'aménagement

L'aménagement du territoire mobilise tout un ensemble de secteurs d'intervention pour parvenir aux objectifs énoncés ci-dessus :

* le développement économique
* les politiques sociales spatialisées
* les politiques du logement
* le développement des infrastructures, notamment de transport et de communication
* la disponibilité des ressources en eau et leur gestion intégrée afin d'assurer leur durabilité
* la préservation et la mise en valeur de l'environnement comme on la conçoit par exemple dans la Gestion intégrée des zones côtières
Les objectifs de l'aménagement

Les deux objectifs majeurs, et parfois contradictoires, des politiques d'aménagement du territoire consistent en l'accompagnement du développement économique des territoires, et en la réduction des inégalités spatiales en termes économiques ou sociaux. Ces objectifs sont réunis dans la formulation d'un développement équilibré du territoire, qui est énoncé dans nombre de documents de planification et de textes de loi.

Les moyens de l'aménagement



La politique nationale d'aménagement du territoire s'attache à détecter, mettre en valeur et soutenir les atouts de chacun de nos territoires. Elle répond aussi à une volonté de solidarité nationale en faveur des territoires les plus en difficulté.
La politique nationale d'aménagement du territoire s'attache à détecter, mettre en valeur et soutenir les atouts de chacun de nos territoires. Elle répond aussi à une volonté de solidarité nationale en faveur des territoires les plus en difficulté,

L'Etat encourage les acteurs les plus dynamiques à développer leurs points forts et leurs complémentarités, à améliorer leur organisation collective, et à renforcer leurs stratégies de développement économique et de recherche afin d'ouvrir de nouvelles perspectives de croissance, d'emploi et de bien-être au service des territoires et des populations qui y vivent. La promotion des pôles de compétitivité en constitue un bon exemple.

Cette orientation est complétée, au nom de la solidarité nationale et de l'égalité des chances, d'une politique active de cohésion économique et sociale au profit des territoires ruraux par la valorisation de leurs atouts propres et le renforcement de leur attractivité. Elle est illustrée, parmi de nombreux exemples, par la politique des pôles d'excellence rurale.

Elle s'attache également à aider les territoires qui cumulent les handicaps structurels ou ceux qui se trouvent confrontés à des situations de crises industrielles, Elle s'intéresse aussi au développement, dans les quartiers urbains en difficulté, d'une stratégie de développement de l'activité économique et de l'emploi, portée par des acteurs de terrain motivés et une vision d'ensemble des équilibres d'une agglomération.

Développement durable
Hubert Falco lance les ateliers territoriaux du Grenelle Environnement.

Hubert Falco a lancé, le 1er avril en présence de Yann Arthus-Bertrand et de David Mangin, les travaux des ateliers territoriaux du Grenelle Environnement. Dans ce cadre, des équipes de jeunes professionnels en écoles d’urbanisme, d’architecture et de paysage travailleront ensemble, dans des territoires urbains et ruraux, sur la mise en œuvre concrète du Grenelle Environnement.

Dix territoires ont été sélectionnés et ont présenté, en lien avec les écoles partenaires, les objectifs de leur projet et les modalités de travail envisagées sur cinq thématiques : maîtrise de l’étalement urbain ;
Les réalisations finales des élèves, qui seront présentées à l’automne prochain à la Cité du Patrimoine et de l’Architecture, devront incarner une "approche novatrice et durable de l’aménagement de l’espace et apporter des réponses concrètes aux enjeux du Grenelle Environnement".

Pour le Gouvernement, il s’agit de s’appuyer sur des territoires urbains et ruraux "volontaires" et surtout sur "l’imagination et l’audace de futurs professionnels", a souligné Hubert Falco. Le secrétaire d’Etat souhaite pouvoir faire émerger des expériences concrètes et innovantes. "Nous sommes convaincus, avec Jean-Louis Borloo, que c’est dans et avec les territoires que se joue le succès du Grenelle", a conclu Hubert Falco.



Les échelles de l'aménagement

L'aménagement du territoire existe :

* à l'échelle nationale comme c'est le cas par exemple en France (cf. l'aménagement du territoire en France) ;
* à l'échelle supra-nationale comme dans le cas de la politique spatiale européenne telle qu'elle est définie dans le Schéma de Développement de l'espace Communautaire ;
* aux échelles sub-nationales, l'aménagement du territoire fait partie des compétences sur lesquelles les Régions françaises interviennent conjointement avec l'État.

A l'échelle plus réduite des agglomérations, on entre dans le domaine de l'urbanisme.

Publié dans développement durable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> Citoyen !<br /> <br /> Les soi disant scientifiques du GIEC ( ) ont été pris la main dans le sac, depuis des années ils ont manipulé l’opinion mondiale afin de faire croire au réchauffement globale pour faire plier les<br /> dirigeants politique devant leur folie idéologique.<br /> <br /> Le scandale du Climate Gate sera le scandale qui changera l’histoire !<br /> <br /> La fin de l’aventure humaine ?<br /> <br /> Les écologistes radicales et les financiers internationaux se sont associés dans une bataille pour instaurer des politiques d’austérité, des politiques de coupes claires de budgets, de<br /> remboursement de la dette avec des taxes soi disant verte, comme sous les régimes les plus noirs de la France (Laval, Pétain)<br /> <br /> Pourquoi !<br /> <br /> Pour rembourser la dette du système, aujourd’hui le système financier international s’effondre, il y a deux choix politiques possibles aujourd’hui : soit sauver le système en forçant les gens à<br /> payer les dettes accumulé par 30 année de folies libérale, soit sauver les gens c'est-à-dire mettre le système en règlement judicaire, mettre en système en banqueroute organisée !<br /> <br /> Face à ce scandale étalé devant l’opinion international, le citoyen doit se mobiliser pour que la vérité soit fait sur les intentions du GIEC afin de stopper la folie du futur sommet à Copenhague,<br /> ils doivent se mobiliser afin que le gouvernement se rassemblement autour d’une nouvelle architecture monétaire et financière juste, un nouveau Bretton Woods !<br /> <br /> David C.<br /> david.cabas.over-blog.fr<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Yann Arthus Bertrand, Nicolas Hulot... Ils me font flipper comme Mister Scrooge...<br /> <br /> <br />
Répondre