Régionales: Auprès d'un rosier l'Avesnois s'y pose

Publié le par @vesnophis

6,13, 23, 47,50 c'est le quinté socialiste avesnois dans l'ordre pour les régionales. La présence de Brigitte Batteux Dehoux en haut de tableau n'est pas vraiment une surprise depuis fin septembre-début Octobre c'était de notoriété publique. Des élus UMP voire proches de l'UMP avaient croisé l'info avec moi. 
L'un d'entre eux qui quand il me voit pense Black Berry avait été surpris lorsque je lui avait annoncé à cette époque que ni Sébastien H de guère ni le Haumontois candidat suppléant de Jumping Jean-Luc ne figureraient dans le top 74.
Dans qq heures, ce jeudi soir les militants de toutes les sections du Nord devraient entériner la proposition de la commission électorale que le  bureau fédéral a validée le 23 novembre.

Figaro-ci- figaro là 
Michaël Moglia a su se montrer très persuasif. L'éphémère conseiller municipal d'Avesnes qui s'est vu invalidé lors des dernières élections a fait le forcing auprès de Martine Aubry qui apparemment n'a pas la même approche de la politique que lui. Il décroche le dossard 13 

Génération montante
Celles et ceux qui ont su lire entre les lignes ce que j'annonçai  voilà quelques semaines auront compris que la solution avesno-avesnoise qui ne passait ni par Pasionaria ni par Seb H de guère ne seront donc pas vraiment surpris de voir en 50eme position Melissa Menet.Totalement invérifiable, l'intéressée n'ayant ni confirmé ni infirmé, il semblerait que Cathy Menet ait été sur la liste et qu' en apprenant que sa fille poussait en fin de liste, elle ait demandé à ne pas figurer.
La présence de Benjamin Sainte-Huile, jeune premier magistrat de Jeumont indique deux choses: d'une part L
le PS pense que la relève dans ce bassin et plus largement dans la nouvelle circonscription passe par lui et donc indirectement par L'Arpenteur,conseiller général et maire de Maubeuge; d'autre part le futur titulaire risque fort de ne pas être Jumping Jean-Luc. Est-ce en pensant à cela qu'il a posé une question à l'Assemblée nationale ; il y a quelques heures?

Le grand perdant 
Jumping Jean-Luc a du mouron à se faire. Ni Frédéric DIViNAT son suppléant aux législatives, ni son attaché parlementaire n'ont été gratifiés de quoi que ce soit. C'est un échec. La tenue avesnoise de la maison rose est très sommaire. Les militants refusent de siéger avec le nouveau taulier, les jeunes prennent leur adhésion à Lille et fuient la permanence quant aux autres adhérents et sympathisants ils se tiennent sur leur garde et se réunissent chez l'un ou l'autre.
Le conseil fédéral a compris qu'il fallait en revenir aux fondamentaux et que seule une personnalité du cru, la tête bien faite, un tantinet psychologue pouvait a plus ou moins longue échéance poser des jalons pour les batailles à venir. La prochaine étant évidemment...les législatives. La 24ème a vécu  et son grand sud aura destin lié avec le Cambrésis

Une Delphine en Bataille
La dauphine du député de la 22 ème, vice-présidente du Conseil général a réussi une sacrée perf. Elle pointe à la 4eme place et remplace seule les 2 CR sortant du ...Cambrésis. Delphine qui a un caractère de gagneuse et qui bénéficie de l'ombre tutélaire de son illustre père avait su saisir la balle au bond lors de son élection au conseil général du Nord. Le soir de ce scrutin les socialistes de l'arrondissement de Cambrai avaient fait carton plein. Laurent Coulon qui venait de prendre le canton du Cateau-Cambrésis, au nez et à la barbe de Serge Siméon le maire du bourg-centre, remarquant que son arrondissement n'avait pas de vice-présidence a dès le lundi matin informé ces trois nouveaux pairs de cette situation en suggérant de demander à Bernard Derosier d'y remédier. Faisant cavalière seule, Delphine joua perso et arriva à ses fins.Rien de vraiment surprenant là dedans lorsqu'on sait qu'au Cateau le PS avait un penchant certain pour le sénateur Paul Raoult candidat au perchoir du CG contre ...Derosier et alors frère ennemi de Christian Bataille.
 

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> Totalement incapable de répondre à ta question, il s'agit d'une bouillabaisse de requins dont les partisans sont tenus bien à l'écart. Quelques brides de cette lutte nous parviennent, mais démêler<br /> le vrai et le faux...<br /> Ce qui est sûr c'est que la pasonaria et seb H de guère (guerre) ne passeront pas leurs vacances ensemble....Bien que...Peut être dans quelques meeting...<br /> <br /> <br />
Répondre
@
<br /> Merci pour cette précision par quelqu'un de l'intérieur. Sous-entez-vous qu'il s'agisse plutôt d'une guerre de courant , que d'une guerilla de personnes, de confrontation d'ego, du refus qu'un<br /> Anorien s'occupe de la tambouille avesnoise alors que le député est lui-même Anorien venu...de l'Aisne ?<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> C'est sûr qu'avec 20 inscrits et 10 votants à la section d'Avesnes, le PS avesnois est bien représenté!!<br /> Faute à qui?<br /> A un parti qui s'étiole inexorablement...<br /> De 40 socialistes cartés en 2007 nous en sommes à 20 en 2009.<br /> Quelques "royalistes" font le forcing, la hache de guerre n'est pas prête d'être enterrée.<br /> <br /> <br />
Répondre
@
<br /> Cela constitue un électrochoc salutaire.Cela montre sans doute la voie aux partis encore trop frileux dans la nécessité d'une représentativité de l'Avesnois-Sambre aux régionales.<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Cela déménage...<br /> <br /> <br />
Répondre